Black Lives Matter : trois films pour tout comprendre

Article : Black Lives Matter : trois films pour tout comprendre
29 août 2020

Black Lives Matter : trois films pour tout comprendre

La mort de George Floyd en mai 2020 a ravivé les tensions, les mouvements de protestations contre le racisme dans le monde. Plusieurs centaines de personnes, voire des millions, ont manifesté. Ils rappellent que Black Lives Matter (« les vies des Noirs comptent », en anglais). Pour comprendre la situation des Noirs dans les sociétés occidentales, notamment aux États-Unis, ces trois films sont à voir et à revoir. 

I Am Not Your Negro 

Il s’agit d’un film documentaire, paru en 2016, signé le réalisateur haïtien Raoul Peck. “Je ne suis pas votre nègre” sont des mots prononcés par l’écrivain afro-américain James Baldwin, qui a fait de sa plume une arme de combat pour la “cause noire”.

En fait, le documentaire s’appuie sur les 30 premières pages d’un ouvrage de Baldwin Remember this House. Il fait le récit du mouvement d’émancipation des Afro-Américains, en dressant les portraits de trois célèbres militants Medgar Evers, Martin Luther King Jr. et Malcolm X. C’est un mariage d’images d’archives, de manifs du mouvement Black Lives Matter… Mais aussi, un mélange de militantisme et de poésie.

Poster du film. Via Wikimedia

Da 5 Bloods

« Quand on prend 20 millions de Noirs et qu’on les fait combattre ses guerres et ramasser son coton sans jamais leur donner de véritable récompense, tôt ou tard, leur fidélité va s’éroder ».

Ce sont les mots de Malcom X que l’on entend dans le montage qui introduit le film.

Paru en 2020, Da 5 Bloods est un film d’action furieux de Spike Lee. Effectuant des aller-retours dans le temps, il met en scène quatre anciens vétérans afro-américains de la Guerre du Viêt Nam, de retour sur le “champ de bataille”, à la recherche du cadavre de leur frère (et chef) tombé au combat… et d’un trésor de guerre : de l’or. 

Des hallucinations, suspenses, explosions de mines, rétrospectives, les vétérans se demandent comment ils ont pu se battre pour un État qui ne les a jamais soutenus.

CP : Courtesy Netflix

13th

Réalisé en 2016 par Ava DuVernay, ce documentaire tire son nom du 13e amendement de la Constitution américaine, qui s’il a aboli l’esclavage a pourtant laissé une faille majeure en maintenant la servitude involontaire pour les criminels. DuVernay peint l’état des relations entre Noirs et Blancs et le système d’incarcération de masse qui prévaut aux États-Unis ne manquera pas de vous faire enrager.

Le film met l’accent sur la surreprésentation des Noirs dans la population carcérale américaine, notamment au lendemain de la Guerre de Sécession. Cette leçon d’histoire passionnante englobe dans son récit le mouvement des droits civiques, la guerre contre la drogue, la violence, entre autres. 

CP : Courtesy Netflix

En effet, ces films peuvent vous donner une idée générale sur la situation des Noirs et sur les mouvements pour les droits civiques, jusqu’au Black Lives Matter d’aujourd’hui. Je vous recommande également d’autres films comme : Strong Island (2017), See You Yesterday (2019), When They See Us (2019). Et aussi, les séries Orange Is The New Black et Dear White People.

Partagez

Commentaires

adigbli
Répondre

nous devons comprendre tous que nous sommes un il n'y a pas de différence en nous. nos points convergents sont: la pensée; le sang; nos membres sont tous les mêmes alors en quoi n'allons pas nous accepter et nous nous créons les problèmes les uns autres